Communiqué de presse


Post date: 
16/04/2018 - 12:19pm
Author: 
ZIED

Le traitement médiatique de la migration : 10 journalistes de la région du Sahel et du Sud tunisien formés avec l’appui du CAPJC et de radio Sfax

 

Sfax, le 12 avril 2018 : Clôture de la formation des journalistes des régions du Sahel et du Sud tunisien portant sur le traitement médiatique de la migration.

Aujourd’hui se clôture la formation de 3 jours, initiée le 10 avril 2018, ciblant 10 journalistes et communicateurs des régions du Sahel et du Sud tunisien. Cette formation est organisée en collaboration par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), le Centre Africain de Perfectionnement des Journalistes et Communicateurs (CAPJC) et Radio Sfax. Ces trois jours de rencontre, d’échanges et de renforcement de capacités ont pour objectif de renforcer les connaissances et la compréhension de la migration des journalistes et communicateurs, de les familiariser à la terminologie de la migration, aux parcours et aux bénéfices et défis migratoires et d’analyser le pouvoir que les mots et images ont sur l’opinion publique.

 

A Sfax, les 10 journalistes participants ont été formé sur les concepts lies à la migration et  le cadre législatif international et tunisien de la migration ; de même que familiarisé aux différentes sources d’informations, de données et d’études, de statistiques disponibles au niveau national et international sur la migration par Paola Pace et Alaeddine Dridi de l’OIM. Les participants ont ainsi pu remettre la migration dans le contexte global, mais ont également été familiarisé aux réalités de la gestion de la migration en Tunisie. De plus, M. Hafedh Hentati, journaliste formateur, a partagé son expertise de la thématique de la migration couplée à son expérience de journalisme afin de transmettre aux participants et d’échanger avec eux sur le rôle de journaliste en matière de migration, les angles d’approche possibles de la thématique, les outils et axes de rédaction sur le sujet. M. Hafed Hentati a rappelé l’importance de remettre le migrant au centre de la thématique, d’assurer le relais des témoignages et vécus des migrants dans les productions sur le sujet afin d’aborder la thématique dans son ensemble tout en assurant la protection des témoins au travers d’images les préservant de potentiels ennuis et en conservant, si nécessaire, leur anonymat au vu des parcours difficiles et risqués de certains migrants. Il est également important pour les journalistes de faire preuve d’empathie et d’établir un lien de confiance avec les témoins.

M. Hafedh Hentati, formateur, au cours de la session sur le pouvoir de l’image. Sfax, avril 2018, OIM Tunisie

La formation s’est conclue par une rencontre entre les journalistes formés et des migrants vivant dans la région de Sfax. Organisée sous forme de conférence de presse, cette session a permis aux journalistes de mettre en pratique les outils développés au cours de la formation mais également d’être davantage familiarisé aux réalités très diverses de la migration en Tunisie, et  particulièrement dans la région du Sahel et du sud tunisien. En effet, parmi les intervenants se trouvaient un migrant libyen, 2 jeunes étudiants migrants dynamiques impliqués dans la société civile locale de Sfax et un Tunisien de retour qui a vécu la migration dans un autre pays.

 

L’exercice de conférence de presse organisé entre les participants à la formation et 4 migrants vivant dans la région de Sfax. Sfax, avril 2018, OIM Tunisie

Ce cycle de formations sera très prochainement complété par la publication par l’OIM d’un manuel de formateurs et d’un manuel de participants sur le traitement médiatique de la migration fondé sur le droit international et les données factuelles. Ces manuels seront disponibles en anglais, arabe et français sur le site de l’OIM. Au travers de cette publication, l’OIM vise à permettre à de plus nombreux journalistes, par la région et le monde, de bénéficier de ces outils de formations.

Ce cycle de formations rentre dans le cadre d’une initiative régionale menée au travers du projet régional « Appui au Pilier de Développement du Programme Régional de Développement et de Protection pour l’Afrique du Nord » (RDPP NA DEV). Ainsi, à ce jour, 50 jeunes journalistes libyens et marocains ont été formés sur le traitement médiatique de la migration et ce, en plus des 20 journalistes et 11 formateurs (rédacteurs en chef et journalistes seniors) tunisiens formés depuis l’automne 2017. En effet, cette formation de Sfax a été co-gérée par M. Hafedh Hentati, journaliste formateur, qui avait suivi, comme 10 autres rédacteurs en chef et journalistes seniors, une formation de formateurs en vue d’assurer la transmission des connaissances au plus grand nombre de journalistes en Tunisie. Cette formation de Sfax suit une formation organisée à Tunis, en février 2018, et sera suivie par 3 autres formations à Sousse et Tunis dans le cadre d’un cycle de formations destinés aux journalistes en Tunisie et mis en place dans différentes régions du pays  dans l’objectif d’élargir le réseau de journalistes et communicateurs experts sur la thématique de la migration.

Le projet RDPP NA DEV est un projet financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’OIM en Algérie, Egypte, Libye, Maroc et Tunisie.

 

Pour toute information complémentaire : Mme Paola Pace, Chargée de projet senior, OIM Tunisie (ppace@iom.int; 0021629566934).

                              

Projet financé par l’Union européenne

                                                                                                     

  


Documents: 
PDF icon Communiqué de presse - formation journalistes Sfax.pdf