Communiqué de presse


Post date: 
04/07/2018 - 4:30pm
Author: 
ZIED

Le traitement médiatique de la migration fondée sur le droit international et les données factuelles : 17 journalistes de la région du Sahel, du Centre et de l'Ouest tunisien sont formés avec l’appui du CAPJC à Sousse du 2 au 4 juillet 2018

 

Sousse, le 3 juillet 2018 : deuxième journée de la formation des journalistes des régions du Sahel et du centre tunisien portant sur le traitement médiatique de la migration.

Se tenant du 2 au 4 juillet 2018 à Sousse, la formation a réuni 17 journalistes, communicateurs et correspondants des régions du Sahel, du Centre et de l'Ouest tunisien, de divers médias et supports médiatiques, de la presse écrite, l’audiovisuel, la radio et l’internet. 

Cette formation est organisée en collaboration par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Centre Africain de Perfectionnement des Journalistes et Communicateurs (CAPJC). Ces trois jours de rencontre, d’échanges et de renforcement de capacités ont pour objectif de renforcer les connaissances et la compréhension de la migration des journalistes et communicateurs, de les familiariser à la terminologie de la migration, aux parcours, aux bénéfices et défis migratoires et d’analyser le pouvoir que les mots et images et les productions sur le thème de la migration, ont sur l’opinion publique, avec l'objectif global d'influencer le discours médiatique et la perception et l’opinion publique sur la migration, un vecteur de rapprochement et de développement des pays et des peuples. 

A Sousse, les 17 journalistes participants ont été formé sur les concepts liés à la migration et le cadre législatif international et tunisien de la migration ; de même que familiarisé aux différentes sources d’informations, de données et d’études, de statistiques disponibles au niveau national et international sur la migration par Mesdames Paola Pace et Dalel Laroussi de l’OIM. Les participants ont ainsi pu remettre la migration dans le contexte global et local, mais ont également été familiarisé aux réalités de la gouvernance de la migration en Tunisie.

Ce troisième atelier de formation de journalistes à Sousse a été co-gérée par M. Hafedh Hentati, journaliste freelance et formateur et Mme Nozha Ben Mohamed, fondatrice et directrice de la radio associative et libre Radio 6 et formatrice, qui ont ainsi partagé leur expertise de la thématique de la migration couplée à leur expérience de journalisme et de formation afin de transmettre aux participants les bonnes pratiques journalistiques, et d’échanger avec eux sur la nature et le rôle de journaliste et/ou reporter en matière de migration, les angles d’approche possibles de la thématique, les méthodes, les outils et axes de rédaction sur le sujet. M. Hafedh Hentati a rappelé l’importance de remettre le migrant au centre de la thématique, d’assurer le relais des témoignages et vécus des migrants dans les productions sur le sujet afin d’aborder la thématique dans son ensemble tout en assurant la protection des témoins au travers d’images les préservant de potentiels risqués et en conservant, si nécessaire, leur anonymat au vu des parcours difficiles de certains migrants. Mme Nozha Ben Mohamed a facilité le travail de groupe pour le choix de sujets de production journalistique de différents genres de type portrait, interview, enquête, article, « story-telling » ou journalisme narratif et autres « success story », sur des thématiques liées à la migration et aux communautés de migrants installées en Tunisie, et dont les projets journalistiques pourraient éventuellement se réaliser prochainement.

Cette deuxième journée s’est terminée par la projection du spectacle « Salle d’attente » qui a été conceptualisé et joué par une troupe d’artistes tunisiens et migrants et mis en scène par le jeune réalisateur tunisien M. Omar Ben Amor. Cette comédie pluridisciplinaire portant sur l’intégration a permis de rassembler des acteurs professionnels et non professionnels de différents pays du continent africain. L’OIM a appuyé la création de ce spectacle portant sur l’intégration et les bénéfices de la migration. Afin de séduire les spectateurs, la troupe a usé de tous ses atouts ; au travers de la comédie, du slam, de la danse du chant et de la peinture ; le public a été transporté dans un monde où chaque personnage réalise ses rêves et atteint ses objectifs grâce à la mise en commun des qualités et des expériences de chacun et au dépassement des différences. Après la projection Mme Rabiaa Daghrir du sous-bureau de Sfax de l’OIM a facilité un tour de table pour collecter les premières impressions des participants et pour lancer la discussion sur les différentes composantes de la pièce théâtrale.

En perspective de la clôture de la formation sur trois jours le mercredi 4 juillet, l’OIM a convié deux  intervenants spécialement venus d’Égypte, Messieurs Alban de Ménonville et Salem Massalha, fondateurs de la start-up égyptienne « Bassita » qui interviendront pour présenter leur concept innovant de «  clickfunding » ou « financement par des clics » sur les réseaux sociaux, et la campagne  lancée et réussie pour  l’organisation « Safarni »  porteur d’un projet de promotion de la cohésion sociale dans les quartiers défavorisés du Nord de l’Egypte ou sont installées une variété de communautés de migrants,  et qui met en œuvre des programmes interculturels et innovants où les enfants se rencontrent et se connectent avec des personnes du monde entier et de cultures diverses dans leur quartier.

***

Ce cycle de formations sera très prochainement complété par la publication par l’OIM d’un manuel de formateurs et d’un manuel de participants sur le traitement médiatique de la migration fondé sur le droit international et les données factuelles. Ces manuels seront disponibles en anglais, arabe et français sur le site de l’OIM. Au travers de cette publication, l’OIM vise à permettre à de plus nombreux journalistes, par la région et le monde, de bénéficier de ces outils de formations.

Cette formation de Sousse a été préparée en collaboration avec Mme Nozha Ben Mohamed, fondatrice et directrice de la radio associative et libre Radio 6 et formatrice, et M. Hafedh Hentati, journaliste freelance et formateur, qui avaient suivi, comme 9 autres rédacteurs en chef et journalistes seniors, une formation de formateurs en vue d’assurer la transmission des connaissances au plus grand nombre de journalistes en Tunisie. Cette formation de Sousse suit les formations organisées à Tunis et Sfax, respectivement en février et Avril 2018, et sera suivie par une autre formation à Tunis dans le cadre d’un cycle de formations destinés aux journalistes en Tunisie et mis en place dans différentes régions du pays dans l’objectif d’élargir le réseau de journalistes et communicateurs experts sur la thématique de la migration.

Ce cycle de formations rentre dans le cadre d’une initiative régionale menée au travers du projet régional « Appui au Pilier de Développement du Programme Régional de Développement et de Protection pour l’Afrique du Nord » (RDPP NA DEV). Le projet RDPP NA DEV est un projet financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’OIM en Algérie, Egypte, Libye, Maroc et Tunisie.

Pour toute information complémentaire : Mme Paola Pace, Chargée de projet senior, OIM Tunisie (ppace@iom.int; 0021629566934).

 

                      

Projet financé par l’Union européenne


Documents: 
PDF icon Communiqué de presse - formation journalistes Sousse 02 au 04 juillet 2018.pdf