JOURNEES DE SENSIBILISATION SUR LA SANTE MENTALE ET LE BIEN-ETRE PSYCHOSOCIAL DES MIGRANTS EN TUNISIE


Post date: 
02/05/2018 - 3:38pm
Author: 
ZIED

Tunis, Tunisie - 24 – 25 Avril 2018 - Des journées de sensibilisation en matière de santé mentale et de bien-être psychosocial des migrants en Tunisie se sont tenues les 24 et 25 Avril 2018 à Tunis, au profit des psychologues de l’Office National de la Famille et de la Population (ONFP).

Ces journées, organisées en collaboration entre le Ministère de la Santé, l’ONFP et l’OIM, organisme des Nations Unies chargé des migrations en Tunisie, ont réuni une quinzaine de psychologues venant du Grand Tunis, Sfax, Sousse, Bizerte, Jendouba, Gabès, Sidi Bouzid et Tataouine, afin de les accompagner à former une prise en charge psychologique adaptée aux besoins des migrants, y compris les migrants les plus vulnérables comme les enfants non-accompagnés ou les victimes de la traite des personnes.

« La santé des migrants est un élément fondamental dans le système de santé… Conscients de l’importance de l’accès aux soins pour tous, l’aspect mental doit absolument y figurer. En effet, la migration et son impact sur la santé mentale et le bien-être psychosocial du migrant est souvent sous-estimée alors que la santé mentale justement, au même titre que toute forme de santé est fondamentale pour la population migrante autant que pour la communauté hôte », ainsi s’est exprimé Mme Rafla Tej, PDG de l’ONFP, dans son allocution d’ouverture. Mme Tej a également  rappelé le partenariat historique entre l’ONFP et l’OIM : « Une convention cadre entre le Ministère de la Santé -y compris l’ONFP- et l’OIM Tunisie va bientôt aboutir » a-t-elle affirmé.

Mme Lorena Lando, Chef de Mission de l’OIM Tunisie, s’est de son côté adressée aux participants : « Le bien-être des migrants est important et apporte une grande contribution à leur entourage. En tant que psychologues, vous êtes les premiers à pouvoir détecter les malaises -stress, situation sociale inconfortable ou traumatismes liés au parcours migratoire - et vous êtes donc un des maillons les plus importants dans la prise en charge et le soutien à apporter à cette population particulièrement vulnérable ». Mme Lando s’est également penchée sur le défi de l’assistance psycho-sociale des Tunisiens de retour, dont certains ont vécu un parcours difficile dans les pays hôtes, et pour qui un accompagnement lors de leur retour au pays d’origine est important en vue d’une réintégration efficace.

« Il est fondamental de travailler sur la migration et plus particulièrement sur la santé qui est un droit élémentaire pour tout être humain », déclare S.E. Mme Leena Gardemeister, Ambassadeur de la Finlande en Tunisie. La Tunisie a été incluse dans la 2e phase du projet régional « Favoriser la santé et la protection des migrants vulnérables au Maroc, en Tunisie, en Egypte, en Libye et au Yémen » mis en oeuvre par l’OIM et financé par le Ministère des Affaires Etrangères de la Finlande. « Il est important pour la Finlande de financer un projet aussi important dans 5 pays aux profils migratoires différents ».

La troisième phase du projet régional « Favoriser la santé et la protection des migrants vulnérables au Maroc, en Tunisie, en Egypte, en Lybie et au Yémen » vise à promouvoir l’accès des migrants aux services de santé à travers l’assistance sociale, médicale et psychologique ainsi que la facilitation des dialogues nationaux et régionaux et le partage des bonnes pratiques en matière de politiques de santé et de migration.

Pour toute information supplémentaire veuillez contacter Hélène Legoff (OIM Tunisie) : +216 29 252 521 ; hlgoff@iom.int


Documents: 
PDF icon Journées Santé Mentale 24-25 04 2018.pdf