La célébration des réalisations de la phase pilote du partenariat « Souk At-Tanmia », au Palais des Congrès de Tunis


Post date: 
20/02/2014 - 12:00am
Author: 
secretsauce

La Cérémonie  Bilan de  Souk At-Tanmiya, le 20 Février 2014
Le jeudi 20 février 2014, Madame Lorena Lando, la chef de Mission de l’Organisation Internationale pour les Migrations(OIM) a pris part à la cérémonie de la célébration  des réalisations de la phase pilote du partenariat « Souk At-Tanmia », au Palais des Congrès  de Tunis. Cette initiative, menée par la Banque Africaine de Développement (BAD),  a réuni une  multitude d’acteurs dont 19 partenaires y compris l’OIM-Tunis qui a contribué à travers le programme conjoint « Jeunes, Emploi et Migration » financé par le Fonds de Réalisation des Objectifs du Millénaires pour le Développement, et ce en y apportant son expertise technique et financière. 
Le projet concrétise les efforts conjoints entre les bailleurs de fonds des organisations de la coopération internationale, du secteur privé et de la société civile tunisienne avec l’appui du  secteur public. L’évènement s’est focalisé sur le bilan d’avancement de  des -61 projets sélectionnés lors de la 1ere phase tout en dressant  les  étapes qui seront entamées dans la phase suivante. En fédérant des acteurs distincts de la scène entrepreneuriale, la cérémonie  a été  aussi une opportunité d’échange entre les partenaires, les bénéficiaires et  les collaborateurs. 
L’Organisation Internationale pour les Migrations a contribué dans la mobilisation des fonds et a  apporté  son expertise dans le processus de sélection ainsi que dans la mise en place et l’accompagnement  de projets des bénéficiaires durant une année, et cela, en vue de contribuer à stabiliser les communautés dans les régions prioritaires à travers l’appui à l’entreprenariat et la création d’emplois décents, durables et innovants.
Un premier bilan : des résultats qui témoignent d’une approche inclusive axée sur le genre
Les premiers résultats attestent  d’une réelle action effective qui a pu  participer à la dynamisation du marché de l’emploi en mettant en place de nouvelles alternatives, qui participent à  réduction de la pression sur le marché de l’emploi. Cela constitue un des moyens qui permettent d’endiguer à la précarité économique et sociale, touchant  certaines franges marginalisées. D’ailleurs  la majeure partie des bénéficiaires provient de régions mal desservies et forment 63% des 61 projets bénéficiaires. Plus de 400 emplois ont été généré grâce à ce projet  en 2013. L’accent a été mis sur des populations comme : les femmes qui constituaient 33% des bénéficiaires,  les chômeurs qui formaient 34% des entrepreneurs bénéficiaires et enfin les jeunes dontl’âge variait entre 18 et 34 ans  et qui représentait quasiment la moitié (51%) des bénéficiaires.
En considération de ces résultats Jacob Kolster, directeur du département Afrique du Nord à la BAD a salué l’efficacité de l’intervention qui a permis en l’espace d’une année  de subvenir au besoin d’entrepreneurs marginalisés jusque-là.  Souk At-Tanmia  a insufflé une dynamique d’espoir et de confiance  en mettant à disposition des bénéficiaires le soutien financier et technique mais aussi tout un travail de mentoring et d’accompagnement assuré par des partenaires dont l’OIM fait parti. 
Le partenariat Souk At-Tanmia a permis non seulement de développer la sphère entrepreneuriale en donnant l’opportunité de réaliser de tels des projets innovants mais a aussi instauré, une culture de participation citoyenne axée sur  la création de ressources économiques pérennes, via la création d’emploi  dans les régions.
A travers son appui dans le cadre du Programme « Jeunes, Emploi et Migration », l’OIM a contribué au processus de mise en œuvre de la phase 1 de l’initiative Souk At -Tanmia, de la coordination du projet, de la sensibilisation, de la sélection, du financement et de l’accompagnement de trois projets aux gouvernorats du Kef et de Tunis, pendant toute une année.
Une opportunité de mise en réseau entre entrepreneurs 
Ce partenariat a été fructueux à maints égards d’abord vis à vis de la promotion de valeurs entrepreneuriale auprès de jeunes profanes mais aussi en favorisant la mise en réseau et l’optimisation de la visibilité médiatique. D’ailleurs une vente-exposition de produits  et des services a été organisé lors de cette cérémonie.  
Des prix accordés aux  meilleurs projets 
Un jury indépendant composé de figures illustres de la scène entrepreneurial a décerné des trophées aux projets  qui se sont démarqué en matière  d’innovation, leadership, performance et impact. Nous citerons d’ailleurs ces initiatives porteuses d’espoir :
Prix Innovation attribué à Afif Bouchoucha - Projet de développement des cliniques à zéro papier, implanté à Gafsa.
Prix Impact social et/ou environnemental attribué à Dali Abdelkader - Projet écolo-plaques de fabrication de plaques en fibre de verre, implanté à Sbeïtla, à Kasserine.
Prix Impact développement régional attribué à l’Association Femmes & Progrès présidée par Rachida Ghariani - Projet Andi Sanaa, centre de formation et de promotion du savoir-faire artisanal de la région, implanté à Tajerouine, au Kef. 
Prix Femme Entrepreneure attribué à IslemTej - Projet de pierre décorative, implanté à Gafsa.
Prix Entrepreneur de l’année attribué à Taoufik Saoudi - Projet Zazia Artisanat, fabrication de meubles artisanaux à base de fibres végétales d’alfa, implanté au Kef.
Madame Lorena Lando  a été présente lors de cette  cérémonie de clôture de la première phase pilote du projet  et avait exprimé l’intention de maintenir ce partenariat et de développer le rôle de l’OIM dans les prochaines phases.
 
Veuillez consulter ce lien pour plus d’informations : http://www.afdb.org/en/news-and-events/article/souk-at-tanmia-61-entrepreneurs-davenir-5-laureats-et-un-bilan-prometteur-12850/